menu du site ceppa traduction

logo club

info


LES T.A.N., B.R.A.T. et B.R.E.P.

Prochains TAN organisés par le club

TAN de Saint Viatre le 07 Juillet, : TAN, BRAT et BREP
Téléchargez le formulaire d'engagement :


TAN de Buire Le Sec le 11 Août, : TAN, BRAT et BREP
Téléchargez le formulaire d'engagement :

TAN de Biencourt le 07 Septembre : TAN, BRAT et BREP
Téléchargez le formulaire d'engagement :


.................................................................

Information importante à l'intention de nos amis étrangers dont le chien n'est pas né en France.

.................................................................

Le Test d’Aptitudes Naturelles ou T.A.N


C'est le premier examen de travail pour un chien qui n'a subi aucun dressage particulier, tout au plus, une éducation pour le rappel et une mise en présence de gibier naturel ou d'élevage.
Le TAN consiste à
• rechercher avec un maximum de passion un gibier posé,
• de marquer une pose d’arrêt
• et de rester insensible au coup de feu consécutif à l’envol de l’oiseau.
La recherche se fait en général sur caille si l’épreuve a lieu en plaine, sur faisan si c’est au bois et en période de chasse. En plaine, l’oiseau est tiré à blanc par l’examinateur. Au bois, ce dernier est secondé par un tireur et l'oiseau est abattu. La course sous l’aile (poursuite du gibier apr&egrav;s son envol) n’est pas éliminatoire et le rapport n’est pas exigé. L’obtention du T.A.N. donne droit à l'inscription de ce titre sur le pedigree du chien et à la remise d'un diplôme.


Réglement du TAN

TAN

Art.1 : le règlement suivant a été mis en place dans le but de promouvoir, à l’intérieur de l’élevage Français, les sujets qui réunissent les qualités de chasseur que tout chien d’arrêt devrait posséder au minimum.

Art.2 : Les épreuves qui sont envisagées ont pour objet de tester les aptitudes à la chasse, et non le degré de dressage.

Art.3 : Les examens sont organisés par les Clubs de race sous leur seule autorité.

Art.4 : Ils sont ouverts à tous les chiens de la race, âgés au minimum de six mois et au maximum de trente six mois, le jour de l’épreuve, qu’ils soient simplement titulaires du certificat de naissance ou du pédigrée définitif.

DISPOSITIONS GENERALES

Art. 5 : Les examinateurs :
les chiens seront jugés par 1 ou 2 examinateurs en principe choisis par le Comité du Club parmi les adhérents dotés d’une bonne connaissance de la race et des épreuves de travail, toutefois, lorsque les circonstances ne permettront pas leur désignation en réunion de Comité, cette tâche incombera au Président du Club.

Art. 6 : Le terrain :
l’examen se déroulera sur un terrain présentant un couvert suffisant pour permettre à la fois au gibier de se dissimuler et au chien d’évoluer sans gêne : luzerne, herbage, chaume, déchaumé, sous bois clair, les terrains trop difficiles seront évités.

Art.7 : Le gibier :
lâché utilisé sera choisi par l’organisateur.

Art. 8 : Préparation du terrain :
le gibier sera lâché en dehors de la présence du
conducteur et du chien.

Art.9 : Duré :
cinq à dix minutes avec possibilité de reprendre le chien pour le
mettre en présence.


n'oubliez pas votre sifflet
.................................................................

Le Brevet de Rapport en Eau Profonde ou B.R.E.P.


Le rapport en eau profonde, est une épreuve qui peut être exigée par certains clubs de race pour valider les titres de champion gibier tiré. Cette épreuve n'est pas encore obligatoire pour l'homologation du titre de champion gibier tiré et/ou champion de travail des Epagneuls de Picardie et de Pont-Audemer, mais il peut être intéressant pour les propriétaires d'y soumettre leur chien. Voici donc en quoi consiste l'épreuve.

Préambule : Le règlement du brevet de rapport en eau profonde a nécessité une refonte pour correspondre au plus près de la réalité du terrain.

Epreuve du B.R.E.P. (brevet de rapport en eau profonde) : Elle pourra se dérouler dans le cadre des manifestations organisées lors d'un field trial, TAN, BICP ou autres et sera jugée par un juge de field trial qualifié de la SCC. Une pièce de gibier à plumes, morte mais en bon état, sera lancée par le juge ou un aide au minimum à une dizaine de mètres du bord de l'eau. Un coup de feu devra être tiré, simultanément au lancer, dans la direction de la pièce de gibier. Le juge veillera obligatoirement à la nage du chien qui rapportera la pièce de gibier à son conducteur placé en retrait.
La mise à l'eau comme le retour du chien se fera sur une berge accessible. Il n'est pas demandé au chien de sauter pour entrer dans l'eau. L'épreuve se déroule pendant une trentaine de secondes où le conducteur pourra encourager son chien de la voix.
Si le chien possède un carnet de travail et réussit l'épreuve de rapport en eau profonde, le juge l'y mentionne avec la date et le lieu suivi de sa signature. Dans le cas contraire un diplôme contenant les mêmes informations sera remis par l'organisateur. En cas d'échec, le chien pourra repasser cette épreuve autant que nécessaire à l'occasion d'une autre manifestation.

Nota : cette épreuve n'augmente pas le délai accordé pour l'homologation d'un des titres de champion mentionnés ci-dessus. Le B.R.E.P. devra être obtenu pendant la durée de validité requise par la S.C.C.

.................................................................

Le Brevet de Rapport à Terre ou B.R.A.T.


Préambule : Par décision de la CUNCA, les associations de race doivent organiser une épreuve dénommée « Brevet de rapport à terre » afin d’autoriser l’accès aux titres de champion de travail (P, GN et GS) pour lesquels le rapport du gibier n’est pas prévu

Epreuve de rapport à terre : Cette épreuve deviendra obligatoire pour l'homologation des titres de champion gibier naturel, gibiers sauvages, et de printemps. Elle pourra se dérouler dans le cadre des manifestations organisées par le CEPPA : field trial, TAN, BICP, … ou toutes manifestations officielles patronnées par la SCC. Elle sera jugée par un juge de field trial qualifié de la SCC.
Le rapport sera exécuté sur une pièce de gibier à plumes, morte mais en bon état, lancée par le juge ou un aide au minimum à une dizaine de mètres. Un coup de feu devra être tiré, simultanément au lancer, dans la direction de la pièce de gibier.
Le chien placé à côté du conducteur partira à l'ordre et devra se saisir puis rapporter la pièce de gibier. L'épreuve se déroule pendant une trentaine de secondes où le conducteur, sans déplacement, pourra encourager son chien de la voix.
Si le chien possède un carnet de travail et réussit l'épreuve du Brevet de Rapport à Terre, le juge l'y mentionne avec la date et le lieu suivi de sa signature. Dans le cas contraire un diplôme contenant les mêmes informations sera remis par l'organisateur. En cas d'échec le chien pourra repasser cette épreuve autant que nécessaire à l'occasion d'une autre manifestation.

Nota : cette épreuve n’augmente pas le délai accordé pour l'homologation d'un des titres de champion mentionnés ci-dessus. Le B.R.A.T. devra être obtenu pendant la durée de validité requise par la S.C.C. soit avant une année au maximum après la dernière récompense en field trial pour le titre demandé.



.................................................................

Club affilié à la Société Centrale Canine
Site du club des Epagneuls de Picardie et de Pont-Audemer | tous droits réservés ©| janvier 2015 - mars 2024 | site optimisé pour firefox et google chrome |
plan du site| Conception| mention légal| espace réservé