menu du site ceppa plan du site

logo club

info


Lire un pedigree.

Tous les chiens de race ont un pedigree. Pas de pedigree, pas de race mais seulement une "apparence de race", aucune garantie, aucune valeur marchande. La qualité d’un chien se lit sur son pedigree. Savoir lire un pedigree suppose une connaissance des abréviations utilisées par la SCC: un pedigree définitif et de couleur ocre, le chien est confirmé, sans cela le certificat de naissance est bleu foncé et certifie que le chien n’est pas confirmé.

La suite des ancêtres du chien marqués sur le document couvre trois générations. L’important ce sont les parents d’abord, plus on s’éloigne dans le temps moins l’influence d’un géniteur se fait sentir fut-il champion (un arrière-grand-père champion ne veut rien dire si la sélection n’a pas été continuée après lui par des mariages de qualité).

La mention "TAN" signale que le chien a passé les tests élémentaires d’un chien d’arrêt, on ne peut raisonnablement exiger moins. L’excellent pedigree se repère à la présence de nombreux champions dans les antécédents et de sujets signalés comme reproducteurs "recommandés" (RECOM.). Il vaut mieux pour un chasseur rechercher des parents "Trialers" ou "CHT" plutôt que "CHCS "ou "CHIB". A noter que dans notre race, ce sont souvent les mêmes qui réussissent en beauté et en travail.

La mention "DYS. A" ou "DYS. B" signifie que le chien n’est pas dysplasique. La mention"DYS. C"  est la dernière des tolérances du Club. Des mentions plus anciennes figurent aussi sur les pedigrees : "Dysplasie Acceptée". C’est une garantie relative contre l’apparition de dysplasie chez les descendants mais il faut exiger la mention pour les deux parents. Cela ne donne pourtant aucune certitude.

Une bonne certitude de hanches saines ne se trouve que si parents et grands-parents sont tous indemnes. Avec les arrière-grands-parents indemnes, c’est une assurance plus grande encore. Une lignée continue de bons chiens vaut mieux qu’une vedette issue de parents non ou peu connus, la qualité de la famille primant sur celle de l’individu.

Rencontrer le même géniteur mâle ou femelle plusieurs fois dans un pedigree n’est pas un signe d’infamie mais la marque d’un souci de perfection de la part de l’éleveur. La consanguinité sur un géniteur valable est la clé d’un élevage de qualité. Le mâle et la lice font les chiots à parts égales, un bon étalon ne fait pas tout et réalise des contre-performances remarquables avec des lices sans qualité. Le rôle du Club est de tenir les listes des chiens les plus remarquables.

Faire partie du Club, demander conseil aux responsables, c’est se faire aider dans l’interprétation d’un pedigree ou le projet d'un mariage. La création d’un classement dans le choix préférentiel des portées répond à ce souci mais ne dispense nullement de lire attentivement les pedigrees qui vous sont soumis. Ceclassement  n'est pas d'une exigence exagérée, le TAN seul est demandé avec les hanches A ou B ou C et un Exc en expo. C’est d’un niveau à peine suffisant pour une production moyenne.

Trialers et Champions, sujets recommandés, lignée continue de chiens primés : voilà ce qu'il faut lire sur un pedigree de qualité.


Club affilié à la Société Centrale Canine
Site des Epagneuls de picardie et de Pont-Audemer | tous droits réservés ©| janvier 2015 - juin 2017 | site optimisé pour firefox et google chrome | traduction Englishblogger deutschblogger
Conception| mention légal| espace réservé